Surcomplémentaire dentaire : quels sont les remboursements possibles ?

La majeure partie des soins dentaires sont onéreux et ils ne sont pas toujours bien pris en charge par les mutuelles santé. Pour cette raison, souscrire une surcomplémentaire dentaire peut donc s’avérer avantageux. On fait le point.

Quelle différence entre la complémentaire santé et la surcomplémentaire ?

Les différents niveaux de prise en charge des frais de santé :

On distingue 3 niveaux de prise en charge des frais de santé. Pour commencer l’Assurance Maladie, qui rembourse vos frais de santé à un taux du tarif conventionnel fixé. Ce dernier est par exemple établi à 70% pour les consultations de médecins du secteur 1. Dans la plupart des cas, ces prestations sont insuffisantes, notamment en ce qui concerne les soins optiques ou dentaires. Le deuxième niveau de remboursement est celui de la mutuelle santé qui permet d’alléger votre reste à charge. Il est important de noter que les niveaux de garantie et de remboursement peuvent varier entre les contrats. Ainsi, une couverture plus complète peut offrir une meilleure prise en charge des dépenses de santé. Pour finir, la surcomplémentaire permet de compenser les éventuelles insuffisances de la mutuelle principale.

Le rôle de la complémentaire santé 

Aussi connue sous le nom de mutuelle ou d’assurance santé, la complémentaire santé vient compléter les remboursements de l’Assurance santé pour couvrir vos frais de santé. Souscrire à une complémentaire santé vous assure donc la prise en charge d’au moins une partie des prestations médicales peu ou non remboursées par la Sécurité sociale. En améliorant le remboursement de vos dépenses de santé, la complémentaire vous garantit donc une couverture plus optimale et facilite votre accès aux soins. Bien qu’elle soit recommandée, vous êtes libre de souscrire ou non à une mutuelle santé. Cependant, sachez que si vous êtes salarié, votre employeur est dans l’obligation de vous proposer une mutuelle d’entreprise, également appelée assurance santé collective. 

Le rôle d’une surcomplémentaire santé 

Une surcomplémentaire est simplement une assurance santé qui vient compléter les remboursements de votre mutuelle principale. Néanmoins, sachez qu’il est donc nécessaire de disposer d’une complémentaire avant de souscrire à une surcomplémentaire. Si votre garantie ne peut pas évoluer, parce qu’elle est gérée par votre entreprise par exemple, une surcomplémentaire peut s’avérer utile. En effet, certaines mutuelles d’entreprise laissent un reste à charge important sur des postes de dépense tels que l’optique ou le dentaire. La surcomplémentaire vous permet ainsi de renforcer vos remboursements et de compléter votre couverture santé. Les remboursements offerts par une surcomplémentaire, comme pour une complémentaire santé, varient d’un contrat à l’autre. Les niveaux de garantie plus élevés sont généralement associés à des cotisations plus élevées. Il est important de noter que la surcomplémentaire ne remboursera jamais au-delà des frais engagés.

Pourquoi souscrire une surcomplémentaire dentaire ?

En souscrivant à une surcomplémentaire dentaire, vous pouvez compléter les remboursements de soins de santé pris en charge par l’Assurance Maladie et la mutuelle dentaire. C’est pourquoi elle est principalement destinée à ceux qui ont des dépenses élevées en matière de soins dentaires. Une surcomplémentaire dentaire offre notamment une couverture pour les dépenses suivantes :

  • L’orthodontie ;
  • La pose de prothèses dentaires ;
  • La pose d’implants dentaires ;
  • La pose de couronnes dentaires.

Quelle différence avec une mutuelle dentaire 

La Sécurité sociale prend en charge 70 % de vos frais lors de consultations chez le chirurgien-dentiste et pour les soins médicaux dentaires. Il vous suffit de présenter votre carte vitale aux professionnels de santé que vous consultez et aux pharmaciens chez qui vous achetez vos éventuels médicaments.

La souscription d’une mutuelle dentaire vous assure le remboursement des frais non pris en charge par l’Assurance maladie. Cette dernière couvre notamment le ticket modérateur, c’est-à-dire les 30 % des frais restants.
Certaines mutuelles, cependant, ne couvrent pas l’intégralité de vos dépenses santé. Les dépassements d’honoraires, les frais liés aux implants dentaires et l’orthodontie pour adulte sont souvent exclus des remboursements et restent donc à la charge du patient. Étant donné que les soins dentaires peuvent être coûteux, il est avantageux de souscrire une surcomplémentaire dentaire. Cela vous permet de réduire les frais qui vous incombent et de limiter ainsi votre reste à payer.

Grâce au dispositif 100 % santé dentaire, vous avez la possibilité de bénéficier d’une prise en charge intégrale pour certains équipements dentaires tels que les bridges ou les couronnes. En effet, l’Assurance Santé et votre mutuelle santé prennent en charge ces frais, ce qui signifie que vous n’avez rien à payer de votre propre poche pour ces traitements.

Quel niveau de remboursement pouvez-vous espérer d’une surcomplémentaire dentaire ?

Avec une surcomplémentaire dentaire, vous pouvez être remboursé de deux manières différentes.  D’une part en pourcentage de la base de remboursement fixé par l’Assurance Maladie.  D’autre part en forfait annuel en euros. En général, une surcomplémentaire dentaire de qualité prend en charge vos frais dentaires à hauteur de 400 ou 500 %, et peut offrir un forfait annuel allant de 1 000 à 2 000 €. Prenons l’exemple de la pose d’une couronne dentaire pour illustrer cela : si votre mutuelle santé rembourse à 100 %, une surcomplémentaire dentaire qui prend en charge les frais à 500 % couvrira une grande partie des frais restants. Veuillez noter que le remboursement en pourcentage de la surcomplémentaire dentaire ne peut pas être cumulé avec votre mutuelle. Si, avec votre complémentaire dentaire, vous êtes remboursé à 100 % et que votre surmutuelle dentaire rembourse à 300 %, la prise en charge dont vous bénéficierez sera ainsi de 300 % et non de 400 %.

Le coût d’une surcomplémentaire dentaire

Il est difficile de donner un prix moyen, puisque pour une surmutelle dentaire, le montant des cotisations santé dépend de plusieurs critères. Notamment :
  • Votre profil d’assuré, c’est-à-dire votre âge, votre lieu de résidence, votre situation professionnelle et familiale… ;
  • Le nombre de bénéficiaires du contrat de santé ;
  • Les garanties choisies ;
  • L’application d’un délai de carence ;
  • Le plafond d’indemnisation.

Choisir une bonne surcomplémentaire dentaire : comment faire ?

Lorsque vous envisagez de souscrire à une surcomplémentaire dentaire, il est important de prendre en compte certains critères avant de faire votre choix. Tout d’abord, évaluez vos besoins en termes de soins dentaires. Ensuite, examinez le niveau de couverture des frais dentaires proposé par la surcomplémentaire dentaire, ainsi que les garanties incluses dans le contrat. Vérifiez également le type de remboursement offert et le plafond d’indemnisation. Un aspect à considérer est le délai de carence, qui peut varier selon les surcomplémentaires dentaires et atteindre jusqu’à 12 mois. Cependant, il existe des surcomplémentaires santé sans délai de carence, ce qui signifie que vous pouvez bénéficier de vos remboursements dès que vous souscrivez votre contrat santé. Prenez tous ces éléments en compte pour faire un choix éclairé pour votre surcomplémentaire dentaire.

Nos guides mutuelle santé

Tout savoir sur la prime de départ à la retraite : calculs et montants

Lorsqu’il s’agit de la santé dentaire, les besoins des séniors diffèrent souvent de ceux des autres tranches d’âge.

Pourquoi les tarifs des mutuelles augmentent-ils avec l’âge ?

Il est difficile de contester le fait que le coût des complémentaires santé a tendance à augmenter avec l’âge. On peut tout de même se demander pourquoi c’est le cas, puisque d’un point de vue purement statistique, les seniors ont en effet de plus grandes chances d’engager des frais médicaux qu’un jeune actif par exemple. Découvrez les réponses à vos questions dans la suite de cet article.

Que contient le décompte de Sécurité Sociale et où le trouver ?

Le décompte de la Sécurité Sociale récapitule l’ensemble de vos dépenses de santé et les remboursements correspondants effectués par celle-ci. Il s’agit d’un document de santé pratique, facilement accessible. Explications.

Les avis de nos assurés

Sophia B
Les réponses aux questions étaient très claires
Jean-Marie A.
Je suis très satisfait du service, Merci monsieur Ginaro
Françoise A.
Satisfaite de mon appel
Jean-Paul L
J’ai bien tout reçu comme indiqué, merci !
Sophia B
Les réponses aux questions étaient très claires
Jean-Marie A.
Je suis très satisfait du service, Merci monsieur Ginaro
Françoise A.
Satisfaite de mon appel
Jean-Paul L
J’ai bien tout reçu comme indiqué, merci !