Pourquoi les tarifs des mutuelles augmentent-ils avec l'âge ?

Il est difficile de contester le fait que le coût des complémentaires santé a tendance à augmenter avec l’âge. On peut tout de même se demander pourquoi c’est le cas, puisque d’un point de vue purement statistique, les seniors ont en effet de plus grandes chances d’engager des frais médicaux qu’un jeune actif par exemple. Découvrez les réponses à vos questions dans la suite de cet article.

L’assureur a-t-il le droit d’augmenter le prix de votre mutuelle ?

Il est tout à fait légal pour votre assureur d’augmenter la hauteur de vos cotisations, afin de refléter les variations des tarifs médicaux et des dispositions législatives en vigueur.
Au cours des dernières années, l’implémentation du dispositif « 100 % Santé » et de la taxe Covid a entraîné une augmentation des charges supportées par les organismes spécialisés.

Les critères de tarification varient en fonction du type d’organisme et de contrat. Une enquête réalisée par la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (DREES) a révélé trois principaux types de tarification en se basant sur les montants des cotisations à différents âges :

  • La tarification convexe, qui signifie que les tarifs augmentent de manière exponentielle avec l’âge ;
  • La tarification linéaire : l’âge de l’assuré n’a pas d’influence sur l’augmentation des cotisations ;
  • La tarification adaptée aux seniors : les tarifs augmentent moins rapidement après 60 ans.

Quels facteurs déterminent le niveau d’augmentation des cotisations santé ?

Le type de mutuelle souscrite

Si vous possédez une mutuelle individuelle, il est normal que vos cotisations augmentent avec l’âge. En effet, les organismes de mutuelles revoient leur tarification à la hausse tous les 5 ans environ, bien que les paliers diffèrent d’un organisme à l’autre.

Si vous êtes rattachés à une mutuelle d’entreprise, qui est donc souscrite par votre employeur, votre âge n’aura pas d’impact sur le montant de vos cotisations santé.

Le changement de situation

En théorie, l’ensemble des salariés du secteur privé peuvent être rattachés à la mutuelle de leur entreprise, leur employeur étant légalement obligé de financer au moins la moitié de ces frais et de souscrire à un contrat incluant au minimum les soins de base.

Cependant, lorsque le salarié décide de prendre sa retraite, il cesse (en théorie) d’être couvert par sa mutuelle d’entreprise et doit ainsi souscrire une assurance santé individuelle. Et si cet ancien contrat présentait une couverture minimale obligatoire, sans tenir compte de l’âge, ce n’est certainement pas le cas d’un contrat individuel.
En effet, la tarification des mutuelles individuelles prend en considération l’âge de l’assuré et peut présenter des garanties moins performantes.

Ainsi, bien que l’âge fasse augmenter la prime de la mutuelle, c’est en premier lieu le changement de situation qui entraîne cette inflation. Désormais, l’ancien employé doit prendre en charge la totalité des frais de sa mutuelle santé et peut également être tenu de souscrire à des garanties supplémentaires pour maintenir une couverture équivalente à celle qu’il avait auparavant.

Une solution alternative est tout de même apportée par la loi Evin, qui offre la possibilité de conserver sa mutuelle d’entreprise après le départ à la retraite. Le retraité a la possibilité de maintenir une couverture avec les mêmes garanties, avec une limite de l’augmentation du tarif pendant les trois premières années qui suivent le départ à la retraite.

Attention toutefois, car ce plafond concerne le tarif global et non uniquement la part payée par le salarié. En d’autres termes, si la cotisation mensuelle de votre mutuelle d’entreprise s’élevait à 80 € (40 € à votre charge et 40 € à la charge de votre employeur), une fois que vous serez à la retraite, vous devrez non seulement assumer les 80 €, mais pourrez également devoir supporter jusqu’à 50 % d’augmentation d’ici la fin de votre deuxième année de retraite, ce qui amène le tarif final maximum à 120 €.
De plus, à partir de la quatrième année, l’augmentation des tarifs appliqués par la mutuelle n’est plus plafonnée.

De ce fait, rester affilié à votre mutuelle d’entreprise n’est pas forcément la solution la plus avantageuse pour vous.

L’âge

En effet, l’âge constitue un élément crucial de la tarification des assurances santé, et si les plus de 75 ans représentent seulement 10 % de la population, ils sont associés à 20 % des dépenses globales de santé.
Il est d’ailleurs logique de considérer que nos besoins de santé augmentent avec l’âge.
De plus, certaines mutuelles sont spécialement conçues pour les séniors, avec des garanties spécifiques, telles que la prise en charge des cures thermales, des transports médicaux ou encore une garantie perte d’autonomie.

De manière générale, les organismes de mutuelles revalorisant leurs tarifs de 2,5 à 3 % par an avec l’âge sur leurs contrats seniors.
Sur 10 ans, on peut donc aisément arriver à une augmentation de 20 voire 30%.

Nos guides mutuelle santé

Tout savoir sur la mutuelle labellisée

Alors que l’obligation de participation à une offre de complémentaire santé a été instaurée en 2016 pour les entreprises privées, elle a été déployée en 2012 pour les collectivités territoriales et leurs établissements publics. Ces derniers ont la possibilité d’allouer une aide financière à leurs collaborateurs pour prendre en charge une partie de leur contrat de complémentaire santé. Mais des règles strictes sont à respecter. Pour qu’une offre de mutuelle santé soit éligible à ce financement, elle doit faire l’objet d’une labellisation 👌 On parle alors de mutuelle labellisée. Voici une définition plus complète des contrats de mutuelle labellisée et une explication du fonctionnement de ces offres à destination des acteurs du secteur public.

Mutuelle pour conjoint non marié : comment bien choisir ?

Une bonne complémentaire santé doit être adaptée à votre profil. C’est pourquoi lorsqu’on est en couple, il peut s’avérer difficile de choisir sa mutuelle. Voici quelques conseils pour vous aider.

Comment souscrire à une mutuelle santé ?

La France est aujourd’hui un des pays offrant l’un des meilleurs systèmes d’Assurance Maladie du monde. Néanmoins, la Sécurité Sociale ne prend pas l’intégralité de vos frais de santé en charge pour autant, et dans certains cas, votre reste à charge peut rapidement grimper… Pour anticiper ce genre de situation, tout en vous protégeant vous et votre famille, l’idéal est donc d’adhérer à une mutuelle santé, qui vous offrira une couverture avantageuse pour une grande partie de vos soins médicaux. Comment faire pour dénicher le meilleur contrat de mutuelle santé ? De quelle façon faut-il souscrire ? Cet article vous explique tout 😊

Les avis de nos assurés

Sophia B
Les réponses aux questions étaient très claires
Jean-Marie A.
Je suis très satisfait du service, Merci monsieur Ginaro
Françoise A.
Satisfaite de mon appel
Jean-Paul L
J’ai bien tout reçu comme indiqué, merci !
Sophia B
Les réponses aux questions étaient très claires
Jean-Marie A.
Je suis très satisfait du service, Merci monsieur Ginaro
Françoise A.
Satisfaite de mon appel
Jean-Paul L
J’ai bien tout reçu comme indiqué, merci !